Rechercher
  • Annabelle

5 bonnes raisons pour ne pas pratiquer la sophrologie

Pourquoi s’embêter avec une méthode accessible, que l’on peut pratiquer partout et qui ne nécessite que quelques minutes par jour ?

1. Vous vivez très bien vos insomnies


A l’heure du coucher c’est toujours la même chose : les pensées vous assaillent, vous vous retournez des dizaines de fois dans votre lit et vous surveillez d’un œil inquiet les heures qui défilent sur votre réveille-matin. Mais vous vous êtes tout à fait habitué à ces problèmes de sommeil ! Pourquoi apprendre des exercices simples pour mieux vous détendre avant d’aller vous coucher et réveiller votre énergie la journée ? Bah oui, pourquoi mettre de la distance avec cette appréhension quand arrive l’heure du coucher ?




2. Etre envahi par des tas de pensées, ça vous stimule !


Passer d’un sujet à l’autre, d’une activité à une autre, c’est ça votre dada ! Avec la sophrologie, vous risqueriez de développer votre capacité de concentration et ainsi alléger votre tête de toutes ces pensées parasites. Il manquerait plus que vous soyez moins stressé et plus efficace dans votre quotidien ! Et surtout, que vous preniez plus de plaisir dans ce que vous entreprenez !


3. Vous tenez à prendre rendez-vous chez un praticien toutes les semaines voire plus, et ce pendant au moins 10 ans


C’est clair, pour vivre mieux au quotidien, il vous faut être pris en charge et vous laisser porter par quelqu’un d’autre que vous-même… A priori, la sophrologie n’est décidément pas faite pour vous. En effet, nous autres sophrologues n’avons pas pour vocation de suivre nos clients ad vitam aerternam. Notre objectif est de transmettre une méthode et des outils que la personne pourra s’approprier. Nous sommes là pour l’accompagner dans son cheminement et par notre écoute active, lui permettre de trouver ses propres solutions. C’est le client qui détient la clé ! Et après quelques séances passées avec nous, il poursuit son entraînement chez lui, en tout autonomie.


4. Vous aimez être submergé par vos émotions



Vous connaissez par cœur ce coup de stress quand votre chef demande à vous voir dans son bureau. Vous tremblez dès que vous recevez un courrier qui a l’air « officiel ». Une petite dispute avec votre conjoint vous met sur les genoux pendant des jours… Les émotions prennent le dessus et vous n’avez aucune envie d’apprendre à les gérer ! Dans ces cas là, évitez la sophrologie car elle est très indiquée dans les problèmes de gestion des émotions.


5. Vous vivez très bien coupé de votre corps


Comme beaucoup, vous considérez votre corps comme une machine qu’il faut réparer quand elle tombe en panne. Votre corps, vous n’avez pas envie d’y penser en dehors de cela d’ailleurs. Mieux prendre conscience de vos sensations et de votre corps tel qu’il est réellement, très peu pour vous. Une meilleure conscience de votre corps engendre une meilleure conscience et connaissance de tout ce qui vous constitue : vos sensations, perceptions, pensées, émotions… Avec tout cela vous risqueriez d’adapter vos comportements au plus juste pour vous ! Non, décidément, mieux vaut ne pas écouter son corps, qu’est-ce qu’il en sait lui de ce qui est bon pour vous ?


0 vue

 Contact 

Le cabinet de sophrologie
est définitivement fermé

 

© 2018 par Annabelle Kiéma sur Wix.com